Archive for Il faut le vivre pour le croire

Un connard en chasse un autre

J’ai repris mon  traditionnel job d’été depuis mardi soir. Me revoilà donc à entasser des cartons sur un tapis roulant avec joie et délectation quatre nuits par semaine pour une paye plutôt alléchante.

J’ai enfin réalisé pourquoi cette paye était élevée: On est payé pour côtoyer des cons.

Quand je parle de cons, je ne parle pas juste de gens ayant un ou deux traits de caractère les rendant désagréables, non, je parle de crétins basiques. Sur 4 étés de boulot à l’Usine, j’en aurais rencontré quelques spécimens mais les deux à m’avoir le plus marqué font partie de ce que je qualifierai de connards sous perf’ de guronsan. Le genre de mec à être une pile électrique, à courrir partout sans raison, à parler sans cesse pour dire des conneries, à faire des blagues nazes, à vous aborder limite en vous insultant comme si ça allait vous faire rire et à considérer que les êtres de son espèce sont les seuls à avoir le droit de vivre.
Oui, j’en ai rencontré des comme ça, et le second pas plus tard qu’hier.

Quand vous bossez tranquille et que la première chose qu’un inconnu vous demande, avant même de se présenter, c’est si vous êtes aussi mou dans la vie de tous les jours, vous vous demandez si ce type a vraiment envie de se faire détester ou s’il est juste stupide. le reste de la conversation m’a prouvé que c’était la seconde alternative. Un être profondément bête, bourré de préjugés et pensant que c’est anormal de ne mettre aucune passion à remplir un convoyeur avec des cartons. En lui parlant, j’en suis venue à me demander s’ils étaient deux dans ce corps pour accumuler autant de connerie.
Hélas, je ne peux me permettre de lui adresser toute la haine qu’il m’inspire, étant donné qu’il serait mal vu de se faire détester de ses collègues des son troisième jour. Je garde donc mon mépris pour moi et prends énormément de plaisir à imaginer toutes les saloperies que je pourrai lui dire si j’en avais l’occasion.
Je tiens donc à remercier le peuple des connards pour me fournir de quoi occuper mon cerveau quand je suis devant mon convoyeur. Oui, merci, bien que vous déclenchiez chez moi une certaine haine de l’humanité.

Publicités

Comments (3)

Sasuke le terroriste mort.

Aujourd’hui, Cyn m’a montré la vidéo de Achmed le Terroriste Mort. Si elle me l’a montré, c’est parce que je lui ai fait partager ma conversation msn avec Sasuke, le samourai manga, personnage tellement énorme qu’elle espère qu’il soit un fake. Personnellement, si c’est un fake, tous mes respects à la personne qui s’en occupe, le nourrit et lui lave les cheveux, parce que c’est tellement collector que je ne peux pas vous laisser ignorants de ce personnage hors du commun.
Il faut savoir que j’ai accepté de l’ajouter à mes contacts MSN dans le but de lui faire cracher où il avait eu mon adresse, que je la vire de où elle pourrait être affichée publiquement. Ne sachant pas qui j’étais, il n’a pu m’aider, mais les parties de franche rigolade qu’il m’a fournies étaient bien au dela de mes espérances.

Des morceaux choisis, dont la fabuleuse discussion à propos de la langue française.
(pour les :ih, référez vous au smiley ricaneur à l’éventail)

samuraimanga.jpg

Comments (12)

La malbouffe me va si bien

J’ai bel et bien perdu un kilo en me nourrissant de chocolats, de clémentines et de pain de mie grillé, ce qui me perturbe au plus haut point. Moi qui me disais que j’allais encore enfler avec les fêtes alors que j’avais du poids à perdre, me voilà rassurée, non je n’ai pas enflé pendant les fetes, et en plus j’ai un kilo de moins à perdre, reste plus que les *entrez ici un chiffre aléatoire entre 5 et 10* autres, réjouissons nous.

Ce soir, pour le reveillon, nous serons 17 et nous mangerons bien je l’espère, car j’ai prévu un programme fourneaux pour l’aprem. Pour le coup j’aimerai bien avoir un plan de travail et un four de tailles normales, ce qui me permettrai de faire cuire plus de petites conneries à grignoter à la fois. Parce que plein de gens se sont proposé d’arriver plus tôt pour aider, mais on manque plus d’un grand four que de personnel. D’ailleurs, si je veux tenir les délais, il faut que je m’y mette maintenant, histoire qu’on puisse faire un complément de courses sans laisser de trucs qui crament dans le four.

Je souhaite donc à tous ceux qui ne serons pas chez moi ce soir un reveillon cool et une bonne année 2008 \o/
(Assen, il faut que tu voies notre bonhomme chasseur d’oursins des neiges)

Comments (3)